Sortie du 1er mai

Lieu : Base de sports et de loisirs de la Ramée (consulter google map)

Nombre de débutant : 7.  Durée de la sortie : 1h30 Début de la sortie : 15h15

Membres CKPA présents : 4

 

 

Déroulement de la séance :

Le 1 mai 2013, a été pour les pagayeurs un baptême à l’extérieur, enfin l’activité kayak « plein air ». Où ? Au Lac de « La Ramée ». La Ramée est une célèbre zone de loisirs dans la banlieue sud-ouest de Toulouse (à Tournefeuille). Ce lac artificiel fait environ 1 350 m de long pour une moyenne de 100 m de large.

Il y a eu d’abord un petit Glossary Link portage entre le parking et le ponton. La séance a débuté par 5 minutes d’échauffement des bras, avant bras et poignées dans le but de permettre aux membres de se préparer aux sollicitations qui ont suivi.

Les participants ont mis en application les actions apprises en piscine : 

- Glossary Link embarquer- Glossary Link débarquer à l’aide de la pagaie,
- Mettre et enlever le Glossary Link pontage 
- se déplacer jusqu’à un endroit déterminé à l’avance et revenir au point de départ.
- Changer d’embarcation sur l’eau avec un partenaire

 

4 jeux ont été proposés :

 

Jeu 1 : le compte tours, faire le maximum de tours sur place pendant 30 secondes en un minimum de coups de pagaie. D’abord, alterner les propulsions circulaires et les retropulsions circulaires. Dans un sens puis dans l’autre. Ensuite, faire la même chose les yeux fermés, pour intégrer la trajectoire Glossary Link circulaire de la pale dans l’eau. 

 

Critère de réussite : Efficacité du coup de pagaie. Inclinaison de la pale (la pale est perpendiculaire à l’eau ou légèrement orientée vers le fond mais jamais vers le ciel). Rotation du buste.

 

Jeu 2 : parcours slalomé entre pagayeurs espacés de 5 mètres.

 

Critère de réussite : ne pas toucher les kayaks des autres.

 

Jeu 3 : réaliser un parcours en ligne droite pendant 5 minutes à allures régulières. En marche avant et en marche arrière

 

Critère de réussite : aller droit à une vitesse régulière.

 

Jeu 4 : S’éloigner des berges et faire une randonnée sur le lac durant 30 minutes en suivant le moniteur. Respecter la cohésion du groupe et rester à vue du moniteur.

 

Critère de réussite : gérer ses efforts, tenir compte du courant, vent et eau. Contrôle des dérapages sur l’arrière. Incidence de la pale sur la partie arrière des propulsions circulaires.

 

Les problèmes rencontrés : 

 

- Les émotions et peur de Glossary Link dessaler au milieu du lac.
- Collaboration avec l’autre
- Difficulté pour embarquer, débarquer et gérer le pontage
- Difficulté pour aller là où on souhaite aller
- Difficulté pour tourner
- Difficulté à doser son énergie.
- Acceptation de l’instabilité relative à l’embarcation ou de l’embarcation.

 

Ce qu’il faut intégrer :

 

J’agis et mon bateau réagit : à l’avant ou à l’arrière de l’embarcation.
Je positionne la pointe avant et je regarde là où je veux aller. Je garde mon cap.
Pour faire tourner le bateau efficacement, il est important de combiner un appui de la pale dans l’eau très long et de diminuer les surfaces de résistance du bateau.
Je dose mes efforts
Je respecte de l’environnement.
Je prends en compte l’entraide et la cohésion du groupe
Je sais que, lorsque les bateaux sont solidarisés avec les pagaies, le système est stable, c’est comme un catamaran.
Je dois garder ce centre de gravité le plus bas possible.

 

Fin de la séance : 16h30.

 

Les participants se sont retrouvés ensuite pour une petite collation.

 

Compte rendu réalisé par : Bernard

 

 

 

Informations supplémentaires